SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Badri Daher a été transféré dans un centre de détention de la sécurité de l’État

Le procureur public discriminatoire, le juge Imad Qabalan, a accepté de transférer l’ancien directeur général des douanes, Badri Daher, de la prison d’Al-Rehaniya vers un nouveau centre de détention de la direction générale de la sûreté de l’État, le centre de protection personnelle.

Une source judiciaire a confirmé à « Sawt Beirut International » que le transfert de Daher « s’est produit sans consulter l’enquêteur judiciaire concernant l’explosion du port de Beyrouth, le juge Tariek Bitar. Etant donné que la détermination du lieu d’arrestation relève de l’autorité du ministère public et non du juge d’instruction ».

La source a souligné que cette décision « intervient dans le cadre de l’amélioration des conditions de détention des détenus dans le dossier du port de Beyrouth ».

Il s’attendait à ce que:« le ministère public approuve des demandes similaires et transfère les détenus dans d’autres prisons, tant que les enquêtes du port sont en cours sur les cas de réponse déposés contre Bitar, et il n’y a aucune perspective de publier ces enquêtes dans un avenir prévisible ».

Et le ministre de la Justice Henry Khoury a rencontré une délégation des familles des victimes de l’explosion du port de Beyrouth, qui lui a demandé « d’accélérer la formation de l’Assemblée générale de la Cour de cassation», et a décidé du procès de l’État contre le président de la Cour civile de cassation, le juge Naji Eid, afin que ce dernier puisse rendre sa décision sur le procès en récusation du juge Bitar ».