SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 October 2021, Wednesday |

Bahaa Hariri commente le rapport de la Banque mondiale: Malheur à un système corrompu dont l’histoire ne pardonnera pas

Cheikh Bahaa Hariri a commenté le rapport de la Banque mondiale, qui indiquait que le Liban s’enfonce dans l’une des crises mondiales les plus graves, au milieu d’une inaction délibérée, et que la crise libanaise est l’une des pires au monde depuis 150 ans, en disant: «Tous ceux qui ont participé, soutenu et gardé le silence sur les échecs et les accords de l’autorité sont responsable de l’effondrement financier et économique que le Liban a atteint. Le malheur à un système corrompu que l’histoire ne pardonnera pas.»