SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Bahaa Hariri explique pourquoi l’explosion de Beyrouth une souffrance dans un cycle sans fin au Liban

Bahaa Hariri a écrit au magazine « Arabian Business » qu’à une periode où les gens ont besoin du changement,du travail et de la justice, ils n’obtiennent que la corruption institutionnelle et les nominations élitistes qui font plus de mal que de bien.

Il y a un an, le Liban était secoué par l’explosion de centaines de tonnes de nitrate d’ammonium qui étaient sciemment et imprudemment stockées dans le port de Beyrouth depuis plus de cinq ans.Et nous sommes encore au stade de l’inculpation des responsables.

Le Liban, pays d’injustice économique et politique endémique,a été victime de l’explosion.Il ne devait pas faire face seulement aux problèmes causés par la pandémie de COVID-19,des problèmes qui ont détruit le système de santé et exacerbé les inégalités sociales, mais
il a également souffert des élites politiques égoïstes.

La même histoire se répète: La catastrophe a lieu, les responsables sont blâmés,les gens souffrent inutilement,pas de punition et ainsi le cycle continue.L’un des exemples flagrants, la désignation de Najib Mikati au poste de Premier ministre, en sachant qu’il était au pouvoir lorsque le nitrate d’ammonium est arrivé au Liban en 2014.

A un moment où les gens ont besoin du changement,du travail et de la justice, ils n’obtiennent que la corruption institutionnelle et les nominations élitistes qui font plus de mal que de bien.C’est clair, rien n’a changé.

L’élite politique a montré une fois de plus ses vraies couleurs en appelant à l’immunité des personnes impliquées dans l’atrocité qui a dévasté la nation il y a un an.Il s’agit d’une obstruction flagrante à la justice par un groupe qui a continuellement démontré qu’il est au-dessus de la primauté du droit, bien qu’il s’agisse des mêmes personnes qui sont censées, voire obligées, de la soutenir.

De plus, il s’agit d’une violation flagrante de la procédure judiciaire, reflétant un système juridique brisé étranglé par la corruption et le copinage de l’élite politique.

La négligence et la corruption de toute l’institution du gouvernement et du parlement sont honteuses.Ceux qui ont commis des crimes contre leur propre pays, qui ont maintes fois trahi activement la confiance de ceux qu’ils sont censés servir, doivent être tenus pour responsables.

Pendant que le pays aspire à la justice, aux réparations et à la vérité après une année de la tragédie,qui a entraîné le déplacement de plus de 300 000 citoyens et la destruction de dizaines de milliers de foyers,la pourriture au système est toujours présente.Maintenant, il est nécessaire d’éradiquer cette pourriture.

Le temps de changement

La désignation de Najib Mikati au poste de Premier ministre, est une preuve claire qu’il est le temps d’un changement fondamental, significatif et durable.Le peuple mérite la justice, il mérite un système qui travail pour lui et non contre lui, il mérite un avenir meilleur.

Nous devons faire sortir le Liban de la situation de l’État défaillant et fournir la prospérité de nouveau.

Compte tenu de l’échec de l’institution politique actuel, le Liban a besoin de quelque chose de nouveau,que le système sectaire actuel ne peut pas gâcher.C’est pourquoi j’ai soutenu financièrement un nouveau mouvement politique– Sawa Li Lubnan – qui est le seul groupe à le faire.

La corruption inhérente à un système profondément injuste renforce les factions sectaires, qui ont longtemps dominé la vie publique au Liban, et continuent d’abuser du système.

Grâce à l’activité populaire et à la réforme de l’ensemble du système, nous pouvons aider à mettre fin à l’état de folie qui s’est infiltré dans tous les aspects de la société libanaise.

En commençant par la corruption, qui peut être considérée comme le problème le plus important empêchant le Liban d’acceder à des changements significatifs,Sawa Li Lubnan propose la réforme de l’ensemble du système judiciaire et des amendements à la constitution, entre autres changements dans les secteurs de la santé, de la défense et de l’économie.

Les politiciens responsables

La transparence doit être établie pour restaurer la crédibilité de la justice.Sawa Li Lubnan propose un système démocratique basé sur le mérite pour l’élection des membres du Conseil supérieur de la magistrature et de la fonction publique, avec des règles strictes sur l’exercice du pouvoir.

Un pouvoir judiciaire vraiment indépendant et efficace doit exister si nous avons le moindre espoir de restaurer l’intégrité de notre nation et d’empêcher les élites politiques de saper primauté du droit et de travailler pour ses propres intérêts,comme ils l’ont fait en exigeant l’immunité des accusés au lendemain de l’explosion.

De plus, sans la punition des politiciens responsables et sans éliminer l’intérêt sectaire de la classe politique actuelle, la fin de la corruption présente dans tous les aspects de la vie libanaise reste un rêve lointain.Ainsi, la corruption et le favoritisme doivent être éliminés, dans tous les domaines, afin que le Liban puisse se remettre de ses blessures qui ont duré des décennies, et se diriger vers un avenir plus prospère.

Les lois existent pour une raison.Cependant, ils n’ont pas encore atteint leur objectif au Liban.Et je pense, comme le pense Sawa Li Lubnan, que l’engagement du peuple libanais, en plus de donner aux agences de régulation et de contrôle l’indépendance dont ils ont besoin pour fonctionner avec succès, permettra à la société civile d’exercer à nouveau le pouvoir de tenir les fonctionnaires responsables.La décentralisation du pouvoir est la clé de ce processus.

Nous devons guérir de l’intérieur. Nous devons donner la priorité aux intérêts de notre peuple, car ce sont eux qui ont souffert le plus.

Grâce à Sawa Li Lubnan, le peuple libanais a une voix et un moyen de promouvoir un avenir plus juste, plus sûr et plus prospère.

Si nous évitons les problèmes fondamentaux qui nous ont conduits à cette catastrophe, le Liban et l’avenir de nos enfants seront encore plus détruits,mais si nous choisissons de rester solidaires et de soutenir Sawa Li Lubnan, nous pouvons apporter un changement significatif dont le Liban a si désespérément besoin et qui peut empêcher de futures catastrophes comme celle qui a dévasté notre nation il y a un an et continue de le faire aujourd’hui.