SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Bassil ignore les faits et déclare « la victoire »

Ignorant les chiffres et les résultats produits par le processus électoral, qui confirment la diminution du nombre de sièges du « Mouvement patriotique libre » au parlement, en plus de la chute sa popularité dans la rue chrétienne notamment, le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, tient à déclarer la victoire.

Les propos de Bassil sont venus lors d’une conférence de presse et il a noté: « Beaucoup s’attendaient à ce que nous mourrions politiquement lors de ces élections, et cette affaire ne s’est pas produite ».

Il a poursuivi: « Nous avons tiré de nombreuses leçons de ces élections, et notre victoire est mêlée de tristesse pour les victimes, en particulier les victimes du port de Beyrouth, et d’inquiétude pour l’avenir ».

Bassil a affirmé que « nous avons le plus grand bloc au Parlement », notant qu' »avec la victoire imaginaire annoncée par certains, hier, lundi, le prix du dollar a connu une grande hausse sur le marché ».

Il a souligné que « l’idée d’annuler qui que ce soit est une illusion, et la question des technocrates est rejetée, car il y a une légitimité populaire que nous devons respecter ».

Bassil a déclaré: « Nous sommes obligés de nous mettre la main les uns dans les autres dans l’intérêt du Liban. »

Et il a reconnu, poursuivant: « Notre blessure dans le mouvement est Jezzine, où l’erreur s’est produite à cause de la performance du mouvement, et à cause du siège politique auquel nous avons été confrontés là-bas. »

Il a souligné que « malgré l’argent politique, nous représentons toujours une majorité à Jezzine ».