SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Bassil: Il ne faut pas imposer le président de la République à sa secte

Le chef du Courant patriotique libre, le député Gebran Bassil, a indiqué après sa rencontre avec le patriarche maronite, le cardinal Mar Bechara Boutros Al-Rahi, que « le Premier ministre désigné Najib Mikati ne veut pas la formation d’un gouvernement, et il y a des gens qui veulent le vide pour tenir le pays et le gérer à travers le gouvernement ».

Il a estimé que « les élections présidentielles n’apporteront pas de changement majeur, mais ce droit est un devoir et il devait avoir lieu à temps ».

Bassil a affirmé son refus « d’imposer un président de l’intérieur ou de l’extérieur », et a déclaré : « Quand je me présenterai comme candidat à la présidence, alors je serai classé, et nous devons respecter nos positions et nos choix ».

Quant au qualifications du président de la République, Bassil a déclaré: « Le président doit être le fils de son environnement et représenter tous les Libanais et c’est l’occasion pour Bkerké de prendre une initiative ».

Il a souligné que « le président doit avoir un bloc parlementaire fort et il doit être accepté par les autres partis et ne doit pas être imposé à sa secte que devait le choisir».