SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Berri : le Liban n’est pas en faillite et nous ne renoncerons pas à une goutte de notre mer et de notre gaz

Le président de la Chambre des représentants, Nabih Berri, a souligné aujourd’hui que « le Caire n’a jamais cessé de nous aider », notant que « 487 tonnes d’aide égyptienne sont arrivées au Liban il y a quelques jours, dont 265 tonnes de médicaments. »

Berri a salué les réalisations remarquables du président égyptien Abdel-Fatah Al-Sisi pour faire avancer son pays, notamment au niveau de la construction et du développement urbain.

Il a tenu ces propos dans une récente interview accordée au journal égyptien « Al-Ahram ».

Abordant la situation au Liban, le Président a souligné la grande importance de la modération et de l’unité interne, en disant : « Au Liban, il y a 18 sectes et de multiples partis, mais le Liban ne prospère que par la modération et l’unité », ajoutant que la résistance à Israël n’aurait pas réussi sans l’unité libanaise.

Sur le plan économique, Berri a estimé qu’à ce jour, le Liban n’est pas en faillite, car il est encore riche de ses origines et de ses ressources, comme il dispose d’une mer pleine de gaz et d’une diaspora libanaise très large et prospère, mais il souffre actuellement d’un manque de liquidités.

Concernant la question de la démarcation, Berri a déclaré : « Nous ne renoncerons pas à une goutte d’eau de notre mer et de notre gaz ».

Il a également exprimé son optimisme quant au fait que « la situation s’améliorera après les élections », considérant que « l’application des dispositions de l’accord de Taëf conduira à l’abolition du sectarisme politique. »