SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 October 2021, Sunday |

Berri: Lentité israélienne ne comprend que par « l’unité et la résistance »

Commentant l’escalade aux frontières sud du Liban, le président du Parlement Nabih Berri a déclaré: Si les déclarations de condamnation dissuadent l’entité israélienne et ses niveaux sécuritaire, politique et militaire, et freinent leur agression,la Palestine aurait été libérée quelques jours après son occupation,et Israël n’aurait pas osé commettre des massacres à Cana et al-Mansouri et avant eux à Deir Yassin et Bahr al-Baqar.Et si la condamnation est utile, l’entité israélienne n’aurait jamais pensé à violer la souveraineté du Liban et à occuper une grande partie de son territoire à travers une série d’invasions terrestres, aériennes et maritimes à partir de 78, 82, 93, 96 et 2006.

Il a ajouté: Ce qui s’est passé hier et se passe aujourd’hui en termes d’agression sioniste contre plusieurs régions du sud reflète la nature de cette entité basée sur l’agression, qui n’est pas dissuadée par la condamnation.Elle ne comprend que par « l’unité et la résistance »… Avec eux nous avons libéré la terre et avec eux nous protégeons le Liban?

Berri a conclu en disant: La position évidente et la réponse nationale rapide à ce qui s’est passé et se passe doivent être avec l’accelaration par ceux qui sont concernés des affaires gouvernementales. Et cela loin des intérêts personnels et des quotas sectaires pour fermer le sujet d’obstruction et du vide dans les institutions étatiques, notamment dans le pouvoir exécutif, qui, s’il restait ainsi pendant plus d’un an, ouvrirait l’appétit de l’entité israélienne pour lancer davantage d’attaques contre le Liban et son sud.