SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Berri ne s’abandonnera pas constamment au vide…

Des sources proches d’Ain al-Tineh ont indiqué que le président du Parlement, Nabih Berri, n’accepterait pas de poursuivre l’effondrement et d’approfondir le gouffre dans lequel tombent le Liban et les Libanais.

Elle a souligné au journal Asharq Al-Awsat que Berri n’accepterait pas la poursuite du vide pendant des mois et des années, comme cela s’est produit avant l’élection du président Aoun, ou avant l’élection du président Michel Suleiman.

Il parie sur des contacts internes qu’il activera dans les prochains jours, et il n’exclut pas un rôle externe positif qui accélérera l’élection d’un président.

Dans le même contexte, Al-Gomhoria a appris que le mouvement de consultations et de contacts sur le dossier présidentiel se déroule à un rythme timide, et le discours dominant dans les conseils politiques se concentre sur ce que Berri va initier dans un avenir prévisible, d’autant plus que le atmosphère actuelle est un résultat inévitable de toutes les parties internes entrant en collision avec l’impasse.

À cet égard, des sources fiables ont révélé à Al-Gomhouria que ces consultations immédiates et ultérieures se concentrent sur deux priorités ; Le choix des noms des candidats vient en deuxième position, tandis que la première priorité est de construire une base compréhensive et participative pour vaincre le vide imposé par le sentiment général de danger libanais, et des mesures immédiates pour construire des murs de protection et bloquer toutes les composantes .