SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Berri reçoit Hamiyeh et Bouez et Ali

Le président du Parlement, Nabih Berri, a reçu au siège de la deuxième présidence à Ain al-Tineh, l’ambassadeur de la République arabe syrienne, Ali Abdel Karim Ali.

La situation générale et les relations bilatérales entre le Liban et la Syrie ont été discutées.

Ensuite, Berri a reçu l’ancien ministre Fares Bouez, qui a déclaré:« Lors de ma rencontre avec le président, nous avons pu discuter des derniers développements au Liban et des résultats de certaines de mes visites à l’étranger et de certains de mes contacts ».

Il a ajouté:« D’ici, je veux dire que le pays traverse une étape très délicate. Le Liban est censé envoyer rapidement un message clair au monde qu’il est encore capable de continuer et de se reconstruire ».

Par la suite, le président Berri a reçu le ministre des Travaux publics Ali Hamiyeh et lui a présenté les derniers développements et les résultats de sa visite en France et les programmes du ministère des Travaux publics sur les questions du port et des transports en commun.

Hamiyeh a déclaré:« Le président Nabih Berri l’a mis dans l’ambiance des projets et plans stratégiques du ministère des Travaux publics et des Transports que nous avons adoptés au ministère. En termes très courts, nous l’avons également mis dans les résultats de notre visite en France , qui a traité de nombreux sujets, dont la question ferroviaire, qui est un enjeu stratégique pour le Liban.

La longueur de la piste est de 407 km. Deux sociétés française et espagnole sont prêtes à étudier la question du réseau ferroviaire et à étudier la faisabilité et le coût de sa mise en place ».

Il a ajouté:« L’autre problème est le problème du port de Beyrouth, et son état a informé les détails du port, et les deux principaux problèmes que le ministère des Travaux publics a approuvés pour le port. Le premier est l’activation des travaux du port, qui nous avons commencé en septembre 2021, et le deuxième problème est la reconstruction ».

Hamiyeh a poursuivi:« Président Nabih Berri:« Il a affirmé que le port de Beyrouth est essentiel et doit être la gare principale et prioritaire dans le travail du ministère des Travaux publics ainsi que de l’État libanais ».

L’autre question concerne les transports en commun et les transports publics sur tous les territoires libanais, comme le président l’a mis dans une atmosphère que le ministère est en train de préparer une étude avec la Banque mondiale en tant que plan de transport sur tous les territoires libanais.

En plus de préparer une nouvelle loi ou un projet de loi sur les modalités de partenariat entre le secteur public et le secteur privé, dans lequel l’État libanais est le régulateur et le secteur privé l’opérateur ».