SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

Berri: Un gouvernement doit être formé cette semaine

Le Président du Parlement, Nabih Berri, a prononcé un discours à l’occasion du 43e anniversaire de l’absence de l’Imam Musa al-Sadr, et a déclaré : « L’imam qui est venu à nous comme un nuage dans le ciel est la poitrine qui portait le nation et sa douleur. »

Berri a ajouté: « La parole ne peut plus répondre aux questions troublantes sur le sort de leur pays, leur sécurité et leur stabilité politique ».

Berri a souligné que « la situation dans laquelle nous nous trouvons, en toute sincérité, c’est que peu importe à quel point le discours est orné, il ne peut pas compter le nombre de victimes libanaises qui tombent sur les routes à la recherche de nourriture ou aux portes ».

Berri a souligné que « les autorités libyennes n’ont pas suffisamment coopéré pour assister la justice judiciaire libanaise afin de terminer les enquêtes sur l’affaire Imam al-Sadr ».

Berri a ajouté: « Nous renouvelons notre entière confiance dans la justice libanaise et le travail de l’enquêteur judiciaire, son impartialité et son courage, et nous appelons les autorités spécialisées à le protéger de toute pression ou menace. »

Il a déclaré: « Nous avons confirmé qu’il n’y a aucune immunité au-dessus de la tête de quiconque est impliqué dans l’affaire du port de Beyrouth, et le parlement coopérera avec la justice, et nous n’avons jamais dit que nous étions contre la levée des immunités ».

Berri s’est adressé à l’enquêteur judiciaire, le juge Bitar, en disant: « Ecoutez la voix de la vérité. »

Sur la question gouvernementale, Berri a déclaré: « Toutes les divergences doivent être écartées et la formation d’un gouvernement doit être accélérée.  »

Berri a conclu: « Nous disons à tout le monde que le mouvement Amal était et est toujours le début et la nouvelle de la résistance, et il n’a été gêné par aucune position qu’il a prise, et il n’a trouvé aucun embarras à accepter l’aide de sœur Syrie et d’autres pays arabes et islamiques, et aujourd’hui nous nous félicitons de l’aide iranienne. »