SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Bkerké : Nous refusons le retour à la fabrication de dossiers ou à la désignation de personnes comme boucs émissaires

Le Patriarcat maronite a annoncé aujourd’hui qu’il refuse le « retour aux accusations arbitraires, à la mobilisation sectaire et aux médias de la discorde », au lendemain de la convocation par le tribunal militaire du chef du parti des Forces libanaises pour entendre son témoignage dans les événements de Tayouneh la semaine dernière.
Sur son compte Twitter, le Patriarcat a affirmé qu’il « refuse le retour aux slogans tout faits, aux tentatives d’isolement et aux règlements compromis ». Il refuse également le « retour à la fabrication de dossiers contre tel ou tel groupe, en choisissant des personnes comme boucs émissaires. »