SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Bohsali explique la vérité sur les  » augmentations folles » des prix des produits alimentaires de base après la suppression des subventions

Le chef du Syndicat des importateurs de produits alimentaires, Hani Bohsali, a publié une déclaration appelant les différents médias à « faire preuve de précaution, surtout lorsqu’il s’agit de questions extrêmement sensibles qui affectent directement la vie des citoyens. »

Bohsali a confirmé que « les rapports qui circulent dans certains médias parlant de hausses folles des prix des produits alimentaires de base dont la subvention sera annulée est une exagération », avertissant que « cette question crée une confusion et une peur intense parmi les Libanais quant à leur incapacité à acheter leurs besoins à partir des « produits alimentaires au regard de la baisse de leur pouvoir d’achat. »

Dans ce contexte, il a précisé les points suivants :

« – La plupart des prix mentionnés dans les rapports sont faux et n’ont rien à voir avec la réalité, car ils ont été publiés sans communiquer avec les propriétaires de supermarchés ou les importateurs de produits alimentaires pour s’assurer de leur authenticité.

– La plupart des prix mentionnés dans ces rapports, avant la suppression de la subvention, se situent au niveau des prix des produits de base non subventionnés (par exemple, toutes les marques de thon ou de thé ne sont pas subventionnées). Par conséquent, leurs prix ne changeront pas si la subvention est retirée du panier alimentaire, à condition que le taux de change du dollar ne change pas.

Il ne fait aucun doute que les produits alimentaires subventionnés enregistreront une hausse de leurs prix après la suppression de la subvention, mais l’erreur est que les prix, après leur hausse, resteront bien inférieurs aux niveaux présentés dans les rapports.

D’autre part, il existe de nombreuses variétés d’un même produit à des prix différents, et le citoyen aura donc de nombreuses options à des prix différents et avec une qualité acceptable, et c’est ce que le Syndicat a indiqué dans une déclaration précédente, où il a annoncé les efforts déployés par les importateurs pour assurer une large gamme de produits alimentaires à la mesure des capacités d’achat des Libanais « .

Bohsali a assuré les Libanais que « le Syndicat ne ménage aucun effort pour assurer la continuité de l’approvisionnement alimentaire du peuple libanais », notant que « les importateurs sont à la recherche constante de nouvelles ressources pour assurer la préservation de leur sécurité alimentaire. »