SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Bohsali: Il est très difficile de financer le blé

Le chef du Syndicat des importateurs alimentaires, Hani Bohsali, a expliqué que « la situation ne s’est pas améliorée depuis deux mois à ce jour, et a été compliquée par la guerre d’Ukraine », notant que « la Banque du Liban a beaucoup de mal à financer le blé, mais cela ne signifie pas que nous courons un risque de famine ».

Bohsali a révélé, dans une interview à la radio, que « les importations ont diminué temporairement, mais le Liban est un petit pays et ses besoins peuvent être satisfaits, et le grand défi réside dans la capacité du citoyen à acheter des denrées alimentaires compte tenu du coût élevé de la vie » tout en appelant les nouveaux députés à s’unir pour sauver le Liban et faire du dossier économique une priorité.