SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Bou Assi : L’approche des autorités officielles sur la question de la pauvreté et de la carte de financement est très fragmentée

Le député Pierre Bou Assi, membre du bloc parlementaire « République forte » a estimé, dans une déclaration sur les médias sociaux, que « nous nous sommes retirés de la dernière session législative parce que le programme était large et comprenait environ 70 articles à un moment où le pays connaissait un effondrement économique et social, mais nous continuerons à jouer notre rôle de surveillance. »

Il a souligné que « le ciblage n’est pas clair, car la loi a été approuvée au Parlement lors d’une session à laquelle nous n’avons pas participé en tant que forces libanaises, sans connaître les aspects techniques, qui en bénéficiera et comment le financement sera réellement assuré. »

Bou Assi a souligné que « l’approche des autorités officielles sur la question de la pauvreté et de la carte de financement est très fragmentée, et c’est une question difficile et complexe, surtout en ce qui concerne la détermination de qui a le droit de bénéficier de cette carte. Cela nécessite une transparence absolue et l’adoption d’une approche scientifique, et pas une approche étroite. »