SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Bouchkian pour l’Ambassadeur de Irak : Nous sommes impatients d’augmenter le volume des importations en provenance du Liban pour plus de 1 milliard de dollars

Le ministre de l’Industrie, George Bouchikian, a tenu une réunion avec l’ambassadeur irakien Haidar al-Barrak, à laquelle ont participé le directeur général du ministère, Danny Gideoun, le chargé d’affaires par intérim de l’ambassade, Amin Al-Nasraoui, l’attaché commercial Mohammed Ismail, et a convenu d’« activer les travaux du comité ministériel conjoint entre le Liban et l’Irak et de rechercher une réunion au début de l’année prochaine ».

«Nous remercions le soutien permanent de l’Irak au Liban dans divers domaines, en particulier en termes d’importation de marchandises, de produits alimentaires, de légumes, de fruits et d’huile d’olive, de fournitures médicales, d’équipements hospitaliers et d’autres matériaux », a déclaré Bouchikian.

« Les Irakiens sont préoccupés par le Liban, où quelque 20 000 Irakiens poursuivent leurs études au Liban, ainsi que par des milliers de personnes qui font du tourisme médical et hospitalier », a déclaré al-Barrak.

Le ministre de l’Industrie a également accueilli les Irakiens au Liban, leur deuxième pays, a souligné qu’ils « reçoivent tout l’accueil et l’appréciation de la part des Libanais », et a parlé du volume des exportations libanaises vers l’Irak, qui est passé de 270 millions de dollars à environ 130 millions de dollars, et a souligné que « cela ne répond pas à l’ambition des Irakiens, cherchant à augmenter le volume des importations en provenance du Liban à plus d’un milliard de dollars par an. Il a également soulevé la question de vider les réfrigérateurs à légumes et à fruits à la frontière entre la Syrie et l’Irak et de les recharger avec des camions irakiens, ce qui entraîne des dommages aux marchandises.

Al-Barrak a promis de « revoir les autorités compétentes de son pays pour résoudre ce problème ».

La réunion a présenté les travaux de la Conférence d’affaires iraquienne-libanaise tenue il y a deux semaines et a présenté d’importantes recommandations qui renforcent les relations communes, et il a été convenu qu’une délégation libanaise de haut niveau se rendrait bientôt à Bagdad, y compris un groupe d’hommes d’affaires industriels pour renforcer les liens et éliminer les obstacles. Cette visite est un prélude au développement des bases établies et futures de la compréhension, accompagnée de l’organisation d’une conférence pour soulever toutes les questions entre les deux pays.