SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Boushekian: La diaspora libanaise est une force expatriée qu’il ne faut pas sous-estimer

Le ministre de l’Industrie, Georges Boushekian, a inauguré, à l’hôtel Kadri de Zahlé, l’atelier intitulé « Les besoins des industriels de la Bekaa », organisé par la Fondation « Cedre Oxygène » en coopération avec l’Association des industriels libanais dans le but d’informer les industriels des travaux du fonds et de son mécanisme de financement.

Et le discours du ministre Boushkian est venu: « Notre réunion d’aujourd’hui est consacrée à informer les industriels de la Bekaa des services du fonds. Une réunion similaire avait déjà été organisée pour les industriels du Nord Matn. Cette marche continuera d’en informer les industriels dans toutes les régions libanaises.  »

Il a poursuivi: « Les industriels cherchent à augmenter la production et l’exportation et à ouvrir de nouveaux marchés étrangers. Plus ils maintiennent une bonne production, plus la marque libanaise devient ancienne et demandée par les consommateurs.
La concurrence est féroce sur des marchés exigeants.

Et le Libanais, après avoir réussi à atteindre la commercialisation de ses produits dans des pays plus exigeants en termes de cahier des charges, nous sommes invités à réseauter avec la diffusion des Libanais, et la diaspora libanaise est une force expatriée qu’il ne faut pas sous-estimer.  »

Et il a ajouté: « Avec Cedar Oxygen et d’autres fonds et initiatives, et la capitale des Libanais à l’étranger qui croient encore en l’avenir du Liban, l’industrie libanaise sera encore renforcée.  »

Il conclut: « Il y a cinq jours à partir de Noël et douze jours à partir de la fin de l’année.

Je souhaite à tous un joyeux Noël, qui nous apporte paix et santé, et nous terminons avec la fin de l’année nos problèmes, nos peines et nos difficultés.

Nous commençons la nouvelle année 2022 avec l’espoir d’un avenir meilleur. «