SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Boushekian: Nous continuons de fermer des usines sans licence

Le ministre de l’Industrie Georges Boushekian a expliqué dans une interview à la radio que le Premier ministre Najib Mikati a convoqué une réunion ministérielle lundi dernier pour étudier les voies en suspens avec l’Arabie saoudite et aborder le contrôle des frontières, le contrôle des exportations, les passages et d’autres questions pour redresser la situation.

Il a souligné que Mikati est sérieusement intéressé à résoudre ce dossier.

Concernant l’activité du ministère de l’Industrie, il a souligné que le ministère continu de fermer des usines sans licence.

Il a déclaré: «Il n’y a pas d’exceptions à cet égard, car l’histoire est liée à la santé du citoyen, à la sécurité alimentaire et à la sécurité publique, auxquelles nous attachons la plus haute importance. J’invite tout propriétaire d’usine non licencié à s’adresser au Ministère de l’Industrie pour étudier son dossier. S’il mérite le permis, il le prendra, sinon il sera forcément fermé.  »

Il a souligné que la facture des importations est passée de 19 milliards de dollars à 11 milliards de dollars et que les choses évoluent vers une plus grande amélioration économique.

Et il a souligné que la campagne de prévention de la pollution du fleuve Litani est menée en coopération avec le ministère de l’Environnement, car l’industrie n’est pas la seule source de pollution du fleuve.

Il a félicité les attachés économiques dans les ambassades libanaises à l’étranger qui font des efforts pour commercialiser les produits libanais.

Il a également appelé à participer à la conférence et à la présentation irako-libanaise, qui se tiendra à Bagdad au début de l’année prochaine.

Il a expliqué que des travaux sont également en cours pour ouvrir de nouveaux marchés au Maroc et en Algérie.

En réponse à une question sur Cedar Oxygen, il a expliqué qu’il s’agit d’un fonds de financement qui profite à tout industriel souhaitant obtenir des prêts pour acheter des matières premières ou exporter ses produits.

Une conférence se tiendra le 20 de ce mois à Zahlé pour expliquer le travail du fonds et son objectif est de fournir des facilités pour l’achat de matières premières et d’équipements, de financer les industriels et les exportateurs, et de financer les énergies renouvelables.