SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Braks : Les compagnies importatrices ont commencé à distribuer du carburant

Un membre du Syndicat des propriétaires de stations-service au Liban, George Braks, a déclaré à l’Agence de presse nationale que « la crise de l’essence est en passe d’être résolue car les sociétés importatrices ont commencé aujourd’hui à distribuer du carburant et continueront à le faire jusqu’à l’Aïd Al-Fitr », notant que « l’un des navires chargés de grandes quantités a reçu l’approbation de la Banque du Liban et a commencé à décharger dans des entrepôts privés au cours de la session ».

Il a souligné « la confusion qui s’est produite au cours des deux derniers jours en raison de la rumeur sur la suppression des subventions sur le carburant, qui a conduit à la panique, l’anxiété, et une ruée vers les stations d’essence, » expliquant que « il ya des stations qui ont un faible stock en raison du rationnement des crédits, qui a forcé certaines stations à fermer. »

Il a souligné qu' »il y a un navire qui est en pleine mer depuis plusieurs jours, et l’approbation pour lui n’a pas encore été délivrée, et il y a aussi des navires à venir, » espérant que « la Banque du Liban facilitera l’ouverture des crédits et les accélérera pour réconforter le marché. »

Il a souligné qu' »il n’y a pas de levée des subventions sur le carburant dans un avenir prévisible. La question du carburant est très complexe et ses conséquences négatives sur les citoyens sont plus importantes que pour n’importe quel autre produit », révélant que « les importations de carburant s’élèvent à 3 milliards de dollars par an, et il ne sera donc pas facile de retirer les subventions, car cela affecte non seulement le prix de l’essence, mais aussi celui de tous les produits de base. »