SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

Bukhari: Le Royaume ne permet sous aucun prétexte que l’identité nationale libanaise soit compromise

L’ambassadeur saoudien au Liban, Walid Bukhari, a déclaré de Bkerké que « parce que nous sommes des défenseurs de la paix, notre avenir dans cet Orient est la paix, loin du fanatisme, du sectarisme et de l’extrémisme, quelle qu’en soit la source ».

Après sa rencontre avec le patriarche maronite Mar Bechara Boutros Al-Rahi, il a déclaré: « Je suis heureux de rappeler ce que Sa Sainteté le Pape a dit lors de la journée de prière pour le Liban,que le message du Liban est d’être une terre de tolérance et de pluralisme et un milieu de fraternité où se rencontrent différentes religions et sectes. »

Il a ajouté: « Sur la base de l’autorité nationale de Bkerké, nous recommandons de préserver la coexistence, qui a été établie par l’Accord de Taef, qui est chargé de l’unité nationale et de la paix civile au Liban. »

Bukhari a poursuivit: « Nous espérons que les partis politiques donnent la priorité à l’intérêt libanais pour faire face aux défis que connaît le Liban, dont le plus important est la tentative de certains d’altérer la relation étroite entre le Liban et les pays arabe et de l’inclure dans des axes qui contredisent le préambule de la constitution. »

Concernant la Vision dea la Saudi 2030, il a ajouté: « La profondeur arabe constitue un pilier de base de laVision de la Saudi 2030, qui vise à renforcer l’appartenance à une identité culturelle contemporaine qui dessine des horizons futurs face à la mondialisation de l’arabisme, qui accueille tous le monde, un arabisme qui est fier d’accepter l’autre, d’interagir et de s’intégrer avec lui. »

Bukhari a continué: « Sur la base du symbolisme de l’occasion et du lieu, l’Arabie saoudite renouvelle aujourd’hui le partenariat et la fraternité sous l’égide de l’arabisme dont les piliers sont la modération, le dialogue, l’amour et la paix. »

Concernant le rôle de l’Arabie saoudite envers le Liban,il a declaré: « le Royaume ne permet sous aucun prétexte que l’identité nationale libanaise soit compromise ou le tissu de l’arabisme ».