SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

C’est ainsi que l’électricité des élections sera assurée…

Après sa réunion au palais de Baabda, le Conseil suprême de la défense a décidé ce qui suit: « Toutes les agences de sécurité et militaires, y compris les forces de sécurité, la sécurité publique, l’État et l’armée, ont été mises à la disposition du ministère de l’Intérieur le jour des élections le 15 mai du mois prochain.

Demander à toutes les administrations et agences publiques concernées par la préparation des élections de coordonner les efforts administratifs, logistiques, financiers, sécuritaires et militaires nécessaires pour faire de ce droit constitutionnel un succès.

Intensifier les rencontres entre les services de sécurité pour prendre les décisions appropriées dans le cadre de la préparation, de l’accompagnement et du suivi des élections.

Former une salle des opérations au sein du ministère de l’Intérieur pour suivre le rythme du processus électoral à tous égards.

Mettre l’accent sur le rôle de l’organe de surveillance des élections dans l’accomplissement de ses tâches spécifiées dans la loi électorale

Poursuite des campagnes de sensibilisation des citoyens pour faciliter le processus de vote. »

Après la fin de la réunion, le ministre de l’Intérieur Bassam Mawlawi a déclaré: « Demain, vous verrez que nous organiserons de bonnes élections parmi les capacités disponibles. »

De sa part, le ministre des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib a confirmé avoir chargé « les ambassadeurs et les consuls à l’étranger de faciliter le travail des professionnels des médias et de donner des déclarations et des interviews en dehors de la politique ».

Bou Habib a déclaré: « Nous avons besoin de « cash » pour payer les employés, et le ministre des Finances a déclaré qu’il fournirait le montant ».

Dans un contexte connexe, le ministre de l’Énergie Walid Fayyad a indiqué qu' »il y a un plan à élaborer entre le ministre de l’Intérieur et l’Electricité du Liban pour éclairer les centres d’enregistrement pendant une période de 14 heures par jour, à partir du 5 au 16 mai ».

Le ministre des Finances Youssef Al-Khalil a confirmé que « nous cherchons à fournir les coûts électoraux, soit un montant de 380 milliards avant les élections ».