SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

C’est ce que les propriétaires de générateurs ont dit

Le conseiller du ministre de l’Énergie et de l’Eau du gouvernement intérimaire, Raymond Ghajar pour les affaires énergétiques, Khaled Nakhla, a estimé qu’« à la fin du mois, les données indiquent que l’achat se fait au marché noir, dans le but de faire pression pour augmenter les prix des générateurs.

Cependant, le chef de l’Association des propriétaires de générateurs privés, Abdo Saadeh, a confirmé via « Al Markazia » que « les propos de Nakhleh sont injustes. », appelant à « organiser des tournées, dans certaines zones et groupes électrogènes, afin de vérifier la réalité ».

Il a révélé qu’il était d’accord avec Nakhleh et a obtenu de lui une promesse que « le ministère de l’Énergie envoie aujourd’hui une lettre aux forces de sécurité pour qu’elles se déplacent immédiatement sur le terrain et ainsi surveiller le marché.  »

Concernant la demande d’augmentation du prix, Saadeh a souligné que « la première préoccupation à l’heure actuelle est de sécuriser le diesel, et de laisser le prix être discuté à une date ultérieure ».

Concernant le stock et la capacité de faire fonctionner les « groupes électrogènes », au cas où la crise ne serait pas résolue, il a expliqué que : » les réservoirs sont remplis quotidiennement, et le stock varie d’un groupe électrogène à l’autre. Ce n’est pas une décision, mais une réalité hors de notre contrôle, avec la perte de gazole. »