SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

C’est ce qui attend le Liban en cas d’entrave à la tenue des prochaines élections législatives!

L’ancien ministre, Marwan Charbel, a prévenu, dans une interview télévisée, que l’absence d’élections législatives poussera le monde extérieur à imposer des sanctions aux chômeurs, et aucun montant ne sera versé si les élections, qui sont considérées comme les plus importantes élément de réforme à l’étranger, n’ont pas lieu.

Il a expliqué que « l’accord sera signé avec le Fonds monétaire international, mais il sera conditionné à la tenue des élections législatives ».

Charbel a déclaré dans une interview télévisée que « 90 pour cent des députés souhaitent ne pas organiser d’élections parlementaires ».

Soulignant que « les sanctions attendues seront liées aux fonds des personnes handicapées pour organiser les élections, qui sont situées à l’étranger, et elles seront diffamées ».

Il a souligné que « le gouvernement n’a rien à voir avec la tenue d’élections, et donc pourquoi les élections n’ont-elles pas eu lieu le mois dernier ? ».  »

Il a souligné que « la fixation de la date des élections est liée au pouvoir exécutif et non au pouvoir législatif.  »

Il a souligné que « si les élections n’ont pas lieu, cela signifie la fin du système politique dans le pays, et l’avenir du Liban devient ouvert à toutes les possibilités ».