SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Chef de mission de la FINUL : Les événements récents nous ont montré que la paix est fragile

La FINUL a marqué la Journée internationale de la paix par une cérémonie à son quartier général à Naqoura, à laquelle ont participé des représentants des forces armées libanaises, des maires et des forces de maintien de la paix.

Le chef de la mission de la FINUL et commandant de la force, le général Stefano Del Col, a prononcé un discours dans lequel il a salué « les soldats de la paix civils et militaires pour leurs efforts continus afin de maintenir la sécurité et la stabilité au Sud-Liban et le long de la Ligne bleue, avec le soutien des parties », et a déclaré : « Nous avons de la chance au Sud-Liban, nous avons bénéficié d’une stabilité relative pendant plus d’une décennie et demie, mais les événements de ces derniers mois nous ont montré que la paix est fragile et ne doit jamais être considérée comme acquise. »

Il a salué « le travail de la FINUL avec les parties et son partenariat avec l’armée libanaise pour mettre en œuvre le mandat de la mission », et a déclaré : « La FINUL est déterminée à travailler avec les autorités libanaises et à soutenir l’armée libanaise et le peuple du Sud-Liban. De cette manière, nous ouvrons la voie à la consolidation de tous les efforts politiques et diplomatiques en vue d’une solution durable et d’un cessez-le-feu permanent.

Il a rappelé la résolution 2591 du Conseil de sécurité des Nations unies, récemment adoptée le 30 août, selon laquelle le mandat de la FINUL a été renouvelé pour une année supplémentaire, et qui demande à la FINUL de prendre des « mesures temporaires et spéciales » pour fournir un soutien logistique aux forces armées libanaises pour une période de six mois.

Concernant la détérioration de la situation au Liban due aux effets complexes de la pandémie de COVID-19 et aux crises sociales et économiques sans précédent, Del Col a déclaré : « La FINUL et les pays qui fournissent des forces militaires font de leur mieux pour soutenir et protéger la population du sud du Liban. »

Il a ajouté : « Nous aidons les communautés locales à renforcer leurs capacités pour limiter la propagation du COVID-19 en faisant don de matériel médical, d’expertise, d’équipements de protection individuelle, de tests de laboratoire, et en dispensant des formations aux hôpitaux, aux écoles et aux communautés. »

Des médailles

A cette occasion, les membres de l’équipe de commandement de la FINUL et le représentant des Forces armées libanaises, le général de brigade Maroun Kobayati, ont remis à 28 officiers militaires la médaille des Nations Unies pour leur contribution à la mise en œuvre du mandat de la mission.