SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 February 2023, Wednesday |

Comité des familles des martyrs de l’explosion du port : Diab a répondu à nos préoccupations et a affirmé qu’il est sous le coup de la loi

Le Comité des familles des martyrs de l’attentat du port de Beyrouth a annoncé qu’une délégation de celui-ci « a rencontré aujourd’hui, le premier ministre intérimaire, Hassan Diab, porteur d’un certain nombre de demandes, dont :

1- Déclarer le 4 août comme jour de deuil national à la lumière du fait que personne dans l’État n’a pris l’initiative de le faire pendant plus de dix mois après le massacre, malgré nos demandes répétées de le faire.

2- Demander au Premier Ministre, s’il est convoqué par l’enquêteur judiciaire, d’accéder à sa demande sans recourir à des immunités que nous rejetons au vu de l’horreur et de l’épouvante du massacre qui nous a frappés, et nous avons promis de le faire.

3- La délégation lui a également demandé de faciliter la tâche de convoquer les chefs des services de sécurité qui sont sous son autorité, et il a exprimé sa volonté de le faire.

4- La délégation a présenté l’injustice faite aux blessés dans le bombardement vicieux, en particulier ceux qui avaient des handicaps permanents ou semi-permanents, et qui ont été privés de prestations financières, et il a été convenu de discuter d’un mécanisme pour modifier la loi afin de garantir les droits des blessés.

Le communiqué indique que « Diab a répondu aux inquiétudes et aux questions de la délégation, notamment sur la raison du report de sa descente au port de Beyrouth lors de l’explosion, et a assuré la délégation qu’il était dans le cadre de la loi et qu’il avait donné tout ce qu’il avait auparavant sans ajout ni diminution. »