SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Corm: Aucun secteur ne devrait continuer à traiter au prix de 1500 L.L.

Le ministre intérimaire des Communications, Johnny Corm, a indiqué qu’il « avait pris la décision d’augmenter les tarifs des communications et d’Internet, à compter du 1er juillet, en raison de problèmes avec les fournisseurs et avec les employés ».

Et lorsqu’il a vu dans une interview à la radio qu »« aucun secteur ne devrait continuer à traiter au prix de 1500 livres dans cette circonstance ».

Il a poursuivi:« Nous avons réduit le tarif d’un tiers par rapport à 2018 », et a souligné que « les revenus du secteur ont diminué à 22%, et nous sommes devenus l’un des secteurs les moins chers au monde, car le taux moyen des revenus d’abonnement est 1,88 par mois, contre 11,5 dollars pour la Jordanie ».

Il a souligné que:« nous continuerons à perdre des abonnés si l’internet illégal n’est pas arrêté, et nous sommes en train d’élaborer un mécanisme de mise en œuvre pour lancer le plan d’action de lutte contre l’internet illégal, à partir du 1er juillet, dans toutes les régions de manière égale ».

Il a également souligné que:« la communication est toujours soutenue en Syrie, et un comité a été mis en place pour suivre la question de la transmission entre la Syrie et le Liban ».

Il a ajouté:« J’ai soumis deux décrets pour modifier le tarif et l’internet illégal le 14 avril dernier, mais la décision à leur sujet a été retardée jusqu’après les élections législatives ».

Soulignant qu’:« il y en a une pénurie dans le service informatique à cause de l’immigration », a-t-il souligné, « il n’y a pas de gaspillage dans le secteur ».

Il a déclaré:« Lorsque nous augmentons le tarif le 1er juillet, la première facture que nous collectons est le 8 août, puis nous pouvons tout contrôler en interne ».

Il a souligné qu’il existe un grand fossé entre l’État et les citoyens, et a déclaré:« Je comprends et je ressens la douleur du citoyen, mais le tarif doit être modifié, d’autant plus que le rapport de la Banque mondiale a souligné l’existence d’une interrelation entre le secteur des télécommunications et l’économie ».