SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Credit Libanais répond à la décision du juge Aoun

La déclaration suivante a été émise par la banque Credit Libanais S.A.L.:

Commentant la décision rendue le 17/03/2022 par le Procureur de la République du Mont-Liban, la juge Ghada Aoun, relative à l’interdiction de voyage au Président du Conseil d’administration de la Banque de Crédit S.A.L et l’empêcher de disposer de son argent, la banque a intérêt à préciser ce qui suit:

1- Le président du conseil d’administration de la banque n’a pas encore été informé d’une décision rendue par le ministère public d’appel du Mont-Liban, mais il a appris que la décision était rendue par les médias.

2 – Le Président du Conseil d’administration de la Banque avait préalablement fourni au Procureur général d’appel toutes les informations établies et les précisions détaillées relatives à l’objet de l’enquête.

3- « Le dépôt de fonds auprès de la Banque du Liban est justifié par les obligations légales et réglementaires et les pratiques bancaires locales et internationales, et nous ne pensons pas que la banque en soit tenue responsable par quelque norme ou logique que ce soit. »

4 – « La banque et le président de son conseil d’administration confirment que les lois bancaires, les réglementations applicables et les circulaires de la Banque du Liban et de l’Association des Banques ne sont pas violées. »

Le communiqué indique que l’enquête en cours est basée sur une plainte déposée par des parties qui n’ont pas le statut juridique de l’accusation, et cette plainte nuit au secteur bancaire et aux intérêts des déposants. Et il assure que la banque continue de servir ses clients malgré tous les défis.