SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Crise de carburant…

Il semble que les choses vont se compliquer avec le processus d’importation des sept navires perturbé, en raison de l’exigence de la Banque du Liban que les banques signent un engagement que les carburants n’entreront pas sur le marché noir.

Des informations pour « MTV » ont indiqué que le problème actuel réside dans le fait que les sociétés étrangères qui fournissent du carburant refusent de décharger les navires avant de recevoir leurs obligations.

Et elles ont confirmé: « Les entreprises ont atteint la ligne rouge concernant le diesel non subventionné. »

Les mêmes sources d’information indiquent que le processus de recherche sérieuse a commencé sur la façon de lever les subventions aux carburants,et il existe des informations sur une plate-forme établie pour vendre le dollar pour acheter du carburant, et le prix d’un bidon d’essence variera entre 270 000 et 300 milles livres, c’est-à-dire selon le taux de change du dollar.