SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Dans le dossier du bombardement du port… une demande de nouvelle prorogation pour suspendre le processus de liquidation de cette société

Dans le cadre de sa vigoureuse suite au procès qu’il a intenté contre la société anglaise Savaro Ltd à Londres devant la Haute Cour de justice.

Le parquet de l’Ordre des avocats de Beyrouth dans le cadre de la tragédie du 4 août, par l’intermédiaire du cabinet d’avocats Dechert LLP, de la Companies House, a déposé une nouvelle demande de prorogation pour suspendre le processus de liquidation de cette société.

Le registre du commerce a répondu et a prolongé la période de six mois supplémentaires jusqu’en janvier 2023.

Auparavant, l’ambassadrice de France au Liban, Anne Griot, avait souligné l’importance de l’adoption par le Parlement libanais de lois pour rétablir la situation économique et financière du pays.

Et elle a appelé, lors de sa rencontre avec le président libanais Michel Aoun, à suivre le dossier de l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020, à révéler ses circonstances et à déterminer les responsabilités.

Selon un communiqué de la présidence libanaise, au cours de la réunion, « les développements généraux sur les scènes régionales et internationales, les relations libano-françaises et les moyens de les renforcer dans tous les domaines ont été présentés.

En plus des événements politiques sur la scène libanaise, dont le dossier gouvernemental, et la nécessité de respecter les délais constitutionnels ».

    la source :
  • Almarkazia