SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 October 2021, Tuesday |

Dans le nord… La crise du pain est devenue « imminente » en raison de la perte de gasoil

Le capitaine du syndicat des fours au nord du Liban, Tariq Abdullah Al-Mir, a fait appel aux responsables et ministères concernés, pour l’aider à sécuriser le fioul après son épuisement. Les compagnies pétrolières n’ont pas réussi à les acheter après avoir refusé de les vendre aux fours, au motif qu’elles n’en avaient pas assez.

Et il a expliqué hier dans un communiqué : « Les boulangeries de Tripoli et du Akkar vont bientôt cesser de produire du pain arabe, car leurs réserves de diesel s’épuisent ».

Il a conclu : « La part de farine subventionnée du nord du Liban est de 5 300 tonnes, et nous avons besoin de 1,6 million de litres de diesel.

Il a poursuivi : « Les personnes concernées doivent venir à notre secours. »

    la source :
  • NNA