SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2021, Monday |

Dans le rapport: C’est ce que demande Israël à Washington concernant le Liban

Ynet a révélé que « des responsables israéliens ont demandé à l’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Linda Greenfield, que Washington conditionne la fourniture d’une aide américaine au Liban, avec des dispositions liées au Hezbollah ».

Le site Internet Ynet a indiqué que ces éléments sont les suivants :

L’expulsion des membres du « Hezbollah » de la frontière entre Israël et le Liban.

L’engagement de l’armée libanaise à œuvrer pour imposer des difficultés au Hezbollah pour produire des missiles de précision et l’empêcher d’introduire des armes en contrebande dans le pays.

Selon Ynet, « à la suite de l’annonce de l’abandon de l’armée libanaise, Israël a exprimé ses craintes que les armes que Washington fournira à l’armée libanaise ne fuient vers le Hezbollah et qu’elles soient utilisées contre Israël ».

Le site Web a déclaré que « les responsables ont demandé l’intervention de l’ambassadeur pour redoubler d’efforts des forces de la FINUL pour surveiller les zones du sud du Liban, qui sont contrôlées par le Hezbollah, et aujourd’hui les forces de l’ONU ne peuvent pas entrer dans ces zones ».

Soulignant que « le Hezbollah opère dans ces zones sans supervision ».

Des responsables israéliens ont assuré à l’ambassadeur américain que « la stabilité au Liban est un intérêt israélien évident, et ils ont souligné que les négociations sur la démarcation des frontières maritimes entre les deux parties sont une opportunité de renforcer l’économie libanaise et de doubler la stabilité dans la région », selon « Ynet. »

L’armée israélienne avait annoncé que l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Linda Thomas Greenfield, en visite en Israël, avait inspecté un tunnel creusé par le « Hezbollah » à la frontière libano-israélienne.

    la source :
  • RT