SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

De grandes quantités d’huile végétale ont été saisies…

Le Liban est toujours touché par une large part des répercussions des crises mondiales.Après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, des crises de farine, de carburant, d’huiles et d’autres matières premières sont apparues à l’horizon.

Les gares et les commerces sont revenus, témoins des files d’attente de citoyens se précipitant pour acheter et stocker des produits, de peur de les perdre.

Comme pour le stockage et la contrebande de carburants l’été dernier, certains commerçants stockent des types d’huiles dans le but de les exporter à l’étranger et de réaliser des gains matériels aux dépens des Libanais et de leur sécurité alimentaire.

Dans ce contexte, le ministre de l’Industrie Georges Boushekian a saisi des types d’huiles végétales qui étaient destinées à l’exportation à l’étranger.

Et la LBC a indiqué que le ministre de l’Industrie avait saisi une quantité de 7300 gallons d’huile végétale destinée à l’exportation à l’étranger depuis le port de Beyrouth.

Immédiatement, Pushkian a ordonné d’interdire son exportation.