SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

De nouvelles informations sur le dossier de l’explosion du port de Beyrouth

La Cour de cassation civile, présidée par la juge Rola Al-Masry, a rejeté le recours introduit par les deux anciens ministres, Ali Hassan Khalil et Ghazi Zeaiter, dans lequel ils demandaient le dessaisissement du président de la première chambre de la Cour de cassation, Juge Naji Eid.

Par conséquent, pour l’empêcher lui de decider de la demande de dessaisissement de l’enquêteur judiciaire dans le crime d’explosion du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar, en raison du différend avec Eid, qui avait auparavant refusé le dessaisissement de Bitar.

Le tribunal a estimé que les motifs du dessaisissement du juge Eid ne sont pas disponibles car les éléments des justiciables ne sont pas présents, et on suppose qu’ils reposent sur des preuves solides et peu claires.