SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 July 2022, Wednesday |

De quoi effectuer plus de 120 000 opérations..une cargaison de médicaments de l’Ambassade du Liban en Afrique du Sud

L’ambassade du Liban en Afrique du Sud a annoncé, dans un communiqué, que « pour compléter la campagne de collecte et d’envoi gratuit de médicaments au Liban, qui a été lancée par l’ambassadeur du Liban en République d’Afrique du Sud, Qabalan Franjieh, avec le consul honoraire du Liban à Madagascar , Mme Michel Azar, en raison des circonstances difficiles que traverse le Liban et qui ont affecté négativement le secteur de la santé.

Et l’ambassade a annoncé: « En raison de l’interruption des médicaments anesthésiques au Liban et de l’impossibilité d’effectuer des interventions chirurgicales, une nouvelle cargaison, suffisante pour effectuer plus de 120 000 interventions chirurgicales, est arrivée au Liban le 20 juin 2022, fournie par ASPEN Pharmacare, propriété de le Sud-Africain d’origine libanaise Stephen Saad, arrivant au Liban depuis la Belgique par voie maritime dans un conteneur de 40 pieds mis gracieusement à disposition de l’ambassade par la société CMA-CGM.

Elle a souligné que « cette cargaison est la quatrième d’une série de cargaisons envoyées par l’ambassade au Liban, et elle contient 80 000 unités de nickel.

Il est rapporté qu’en novembre dernier, environ 68 000 unités d’anesthésie et d’anesthésie, également fournies par Aspen Company, ont été envoyées et distribuées gratuitement aux hôpitaux publics et privés par « Lebanon Needs » en coopération avec le ministère de la Santé, afin de permettre hôpitaux pour effectuer des interventions chirurgicales en raison du manque de médicaments anesthésiques.

Le total de ce qui a été envoyé au cours des six derniers mois a atteint environ 150 000 unités d’anesthésie et d’anesthésie, assez pour effectuer plus de chirurgies 240 000.

En outre, des envois de médicaments pour traiter les maladies chroniques et d’antibiotiques ont également été envoyés, dont le dernier a été reçu le Le 13 mai 2022, par le ministère de la Santé publique et l’association Lebanon Needs, distribué sous la supervision du ministère.