SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Députés du Akkar : Pour fermer les frontières légales et illégales du Akkar

Les députés de la région du Akkar ont annoncé dans un communiqué, suite à leur réunion à la Chambre des représentants, que « la situation économique, sociale, sanitaire et souveraine du Akkar a atteint des niveaux de détérioration insupportables, ce qui peut conduire à l’isolement de la région et à sa séparation de tout le Liban, et la raison en est la faiblesse de l’Etat à tous les niveaux et dans toutes les régions, en particulier dans la région du Akkar. »

Le communiqué souligne que « les opérations de contrebande aux points de passage légitimes et illégaux et le recours répété à la loi de la jungle sur les routes aggravent les conditions de vie des Akkariens », notant que « certaines compagnies pétrolières ont été contactées, qui ont promis de faire le maximum d’efforts pour assurer les besoins des citoyens dans les meilleurs délais. »

Il a souligné que « la réunion a convenu de revoir le commandement de l’armée et le ministère de l’Intérieur pour mettre l’accent sur le maintien de la sécurité sur les routes afin de s’assurer que les matériaux nécessaires atteignent leurs bénéficiaires. »

Il a appelé « l’Etat à travailler pour fermer les frontières légitimes et illégales du Akkar utilisées pour la contrebande, afin de préserver les rations de matériaux de vie du Akkar au profit des citoyens du Akkar. »