SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Des contacts internationaux pour aborder la question de la sécurité alimentaire au Liban

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Abbas Al-Halabi, a précisé que le Liban menait des contacts internationaux pour régler la question de la sécurité alimentaire, indiquant que l’horizon n’était pas bouché.

Al-Halabi a souligné dans une interview à la radio qu’il y a une contraction globale des exportations dans de nombreux pays par crainte du développement de la guerre en Ukraine et de l’aggravation de ses répercussions.

Al-Halabi a souligné que soulever la question du mégacentre à la veille de la fermeture de la porte des nominations ouvrirait la porte aux appels au processus électoral, et conduirait ainsi au renversement du mérite électoral, excluant sa réalisation.

Il est à noter que malgré les assurances exprimées par certains niveaux officiels et économiques que les stocks de farine et de denrées alimentaires ainsi que les matières de base sont suffisants pour une durée d’un mois et demi, il s’agit, de l’avis des experts économiques, de réassurances temporaires , plus proche des aiguilles narcotiques et rien de plus.

La situation est effrayante, voire terrifiante, car cela ne prendra pas longtemps et l’aiguille narcotique perdra son effet, et nous reviendrons à l’affrontement avec une réalité libanaise très faible, incapable de répondre aux bases de sa vie et de sécuriser une miche de pain.