SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Des formations ont été organisées entre la FINUL et l’armée libanaise pour renforcer l’échange d’expériences

Pendant plusieurs semaines, les unités de la FINUL du secteur Est ont participé à de nombreuses activités et exercices coordonnés avec l’armée libanaise, dans le but de « promouvoir l’échange d’expériences et le développement des compétences ».

Un communiqué de la « FINUL » indique que « la conduite de ces exercices a commencé début novembre, avec l’organisation du Bureau de formation de la FINUL dans le secteur Est et des forces de maintien de la paix du bataillon espagnol, la formation des membres de l’armée libanaise, sur la stérilisation afin de prévenir le virus Corona. »  »

La formation de trois jours comprend des sessions théoriques et pratiques sur le respect des protocoles corrects lors de l’exécution d’activités opérationnelles pendant l’épidémie de COVID-19.

Des soldats de la paix de cinq pays contributeurs de la FINUL: l’Inde, l’Indonésie, le Népal, la Serbie et l’Espagne se sont joints aux participants des Forces armées libanaises à cet exercice.  »

Il a noté que : « Fin novembre, les casques bleus du bataillon indien ont effectué un entraînement au tir de quatre jours, avec des membres de l’armée libanaise et leurs collègues casques bleus des cinq pays.

Tout en échangeant leurs expériences sur les tactiques de combat, leur participation a démontré qu’ils possèdent les compétences standard et les techniques nécessaires requises pour un bon tir de précision.

La dernière de ces activités coordonnées comprenait une formation menée par le bataillon népalais sur les premiers secours et la prise en charge des victimes de traumatismes, du 29 novembre au 3 décembre.  »

Le commandant du secteur est, le général Ramon Armada Vázquez, a commenté la formation et d’autres activités conjointes avec les FAL, déclarant: « Je suis personnellement très fier de voir la préparation opérationnelle sur tous les fronts, avec les performances et les niveaux de connaissances nouvellement acquis pour l’Est. Forces du secteur.  »

Le communiqué a souligné que « la formation de l’armée libanaise est une question importante et essentielle parmi les tâches des forces de la FINUL, car les unités du secteur oriental mènent 30 activités par an avec l’armée libanaise ».

Il a déclaré que « selon le dernier rapport du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la mise en œuvre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, qui constitue le cœur du mandat de la FINUL, les forces de maintien de la paix des Nations Unies de 46 pays mènent , soit l’équivalent de 160 entraînements par mois, pour les forces terrestres de l’armée libanaise. «