SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 January 2023, Monday |

Des moments douloureux…4 personnes de la même famille provenant du village d’Al-Kwaykhat ont été perdus dans le bombardement du Akkar

Depuis la ville d’Al-Kwaykhat, la correspondante de « Sawt Beirut International » Rabih Shantaf a transmis la photo, alors que quatre de ses fils sont portés disparus, trois des fils d’Abu Ali et le fils d’Abu Muhammad.

Abu Ali a déclaré : « La mère de mes fils, Ali et Ibrahim, est allée à l’hôpital gouvernemental pour faire un test ADN. Nous avons trouvé Muhammad vivant et soigné à l’hôpital. Quant à Ali et Ibrahim, leur sort est inconnu. Nous les avons cherchés dans tous les hôpitaux, mais les corps étaient carbonisés. »

Pour sa part, Abu Muhammad a déclaré : « Mon fils était considéré comme disparu, et ma femme est allée faire un test ADN », précisant que « nous avons cherché parmi les corps dans les hôpitaux, dont la plupart étaient carbonisés. »

Abu Muhammad a lancé un appel à la direction de l’armée, affirmant qu’elle est « responsable de ce problème, car elle aurait dû transporter la quantité vers la caserne et ne pas la distribuer de cette manière, et mon fils Khaled se tenait sur le réservoir pour distribuer de l’essence tandis que son frère Abdul Rahman l’appelait lorsque l’explosion a retenti. »