SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Des vidéos désastreuses à Jounieh…

Le maire de Jounieh, Juan Hobeish, a averti que « la scène d’hier se répétera tout au long de l’hiver, chaque fois que la pluie sera si forte ».

Il a expliqué que « la raison principale des inondations est l’étroitesse des égouts qui n’absorbent pas de grandes quantités d’eau, et les fortes pluies qui sont tombées hier ».

Hobeish a souligné dans une interview au journal électronique « Al-Anbaa » que « l’autoroute et le front de mer de Jounieh sont sous la responsabilité du ministère des Travaux publics et des Transports, quant aux rivières qui débordent, elles sont sous la responsabilité du ministère des L’énergie, alors que la responsabilité de la municipalité se limite au curage des canaux et à la gestion des crises routières internes, et cela se produit depuis septembre, mais cela ne suffit pas à lui seul.  »

Il a appelé les deux ministères concernés à lever les empiètements et à mener les réformes nécessaires des infrastructures pour éviter le même scénario, et a déclaré : « S’ils avaient dépensé la moitié de l’argent alloué à la résolution de ces crises, nous aurions été bien. ”

De son côté, le ministre des Travaux publics et des Transports du gouvernement intérimaire, Ali Hamieh, a indiqué que « toutes les routes du Liban n’ont pas été inondées, à l’exception de l’autoroute de Jounieh, ce qui signifie que le problème est local, et les routes restantes , tels que Naameh, Ouzai, Antelias et d’autres, sont prêts à recevoir la saison hivernale et l’abondance des pluies.  »

Hamiyah a souligné, dans une interview au journal électronique « al-Anbaa », que « l’eau qui a inondé les routes hier était boueuse, ce qui veut dire qu’elle venait de la montagne, et des berges des rivières en particulier, et ici, il incombe au ministère de l’Énergie et aux municipalités de lever les violations qui se sont produites, en plus de nettoyer les canaux routiers nationaux, car les routes internationales relèvent uniquement de la responsabilité du ministère des Travaux publics et des Transports.  »