SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

Deux ans de prison pour les voleurs de « Regarat » à Beyrouth

Le tribunal pénal de Beyrouth – Chambre 2, dirigé par le juge Sami Sidqi et composé des conseillers Lama Ayoub et Rabei Maalouf, a rendu une décision incriminant Muhammad Mutlak Jassem et le mineur Khalaf Jassem Jerjis pour vol et vente de couvercles de drains.

Dans les faits du jugement, il a été constaté que dans la zone de Karantina, une patrouille du Beirut Guards Regiment a arrêté les accusés, Muhammad et Khalaf, à bord d’un « tuk-tuk » avec quatre plates-formes de ferraille dans la localité de Sabra. , et ils ont signalé que le vol des chiffons a été distribué dans les zones d’Achrafieh, Basta et Karantina en échange des pompiers de Beyrouth, et qu’ils l’ont vendu à une personne (non identifiée) surnommée Al-Qardouhi qui réside dans la localité de Sabra , et il est le propriétaire du tuk-tuk qu’ils utilisent dans les opérations de vol.

Après avoir entendu le représentant du ministère public et les derniers mots des accusés, le tribunal a rendu à l’unanimité une décision qui a incriminé l’accusé, Muhammad, du crime de l’article 638 du Code pénal, et l’a emprisonné pour une période de trois ans, et réduit à deux ans, avec le calcul de la durée de sa détention provisoire et de son arrestation en face à face.Le tribunal correctionnel de Beyrouth pour la faute du mineur est fondé sur la loi n° 422/2002.