SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Deux étrangers et un Libanais accusés d’espionnage pour Israël

Le tribunal militaire permanent examinant les affaires pénales dirigé par le général de brigade Ali Al-Hajj a rendu un jugement par contumace contre chacun des accusés : Ilona.C (géorgien), Kovan.B (irakien de nationalité suédoise) et Muhammad B. (libanais) , qui a prononcé une peine de travaux forcés, la réclusion à perpétuité et déchu de ses droits civiques.

L’arrêt prévoit l’exécution des mandats d’arrêt émis contre eux sur la base des articles 335, 201/459, 278 et 281 du Code pénal, des articles 5 et 6 de la loi 11/1958, de l’article 76 Armes et munitions, et 63, 49 et 205 du Code pénal, pour leur In Sidon, et sur une histoire qui ne s’est pas écoulée, pour avoir formé un gang d’espionnage terroriste au profit du Mossad israélien avec l’intention de commettre des crimes contre les personnes et l’argent et de saper l’autorité et le prestige de l’État.

En plus d’essayer de tuer le soi-disant Muhammad. (h) Au moyen d’une explosion terroriste, pénétrer dans des lieux interdits avec l’intention d’obtenir des informations qui doivent être gardées secrètes afin d’assurer la sécurité de l’État, communiquer et travailler pour les agents et espions de l’ennemi israélien, et posséder des explosifs matériels pour commettre des actes terroristes, la réalisation de tels actes et le transport d’explosifs.

    la source :
  • NNA