SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Deuxième rapport de LADE

Ce rapport comprend de nombreuses violations que l’association a surveillées pendant la seconde moitié de la journée électorale, en plus de ses observations publiques.

Dans le second rapport du jour de vote:

L’Association libanaise pour les élections démocratiques (LADE) a surveillé les élections qui se sont déroulées le dimanche 15 mai 2022, à travers environ 1 100 observateurs et observatrice répartis dans diverses circonscriptions, et ils poursuivent leurs tâches jusqu’à ce que le dépouillement des votes dans les commissions d’inscription soit terminé.

Après un premier rapport publié par l’association cet après-midi, dans lequel elle documente des violations massives dans le processus de vote, l’association confirme que presque les mêmes violations se sont poursuivies dans l’après-midi, à la lumière du chaos qui domine les bureaux de vote et de l’intense campagne électorale dans et autour des bureaux de vote.

Dans ce contexte, l’association enregistre la poursuite des violations liées au secret de vote des cas d’escorte d’électeurs derrière le isolateur, ainsi qu’une rupture du silence électoral, sans aucune procédure claire et stricte du ministère de l’Intérieur malgré toutes les plaintes.

Comme dans la première partie de la journée, les moniteurs de LADE ont été attaqués à plusieurs reprises dans de nombreux endroits, un certain nombre de délégués ayant été battus et menacés.

Plusieurs problèmes de sécurité ont été enregistrés dans l’après-midi entre les délégués des candidats et les différentes machines électorales, allant jusqu’à agresser certains candidats, et dans un certain nombre de centres ont conduit à la suspension du processus de vote pendant un certain temps.

Dans ce contexte, les observateurs de l’association ont documenté l’attaque des partisans du Hezbollah et du mouvement Amal contre le candidat Wassef al-Haraka au bureau de vote de Burj al-Barajneh au milieu des slogans scandant « sioniste, sioniste ».

Parmi les violations notées dans le deuxième rapport:

À Al-Bireh – Akkar, des tirs ont interrompu le processus électoral pendant environ deux heures dans l’un des bureaux de vote après que le chef du bureau de vote et l’écrivain ont été attaqués.

Au bureau de vote n°159 du bureau de vote de Iaat, un électeur a voté en dehors de l’isolateur.

À Qartaba, le chef du bureau de vote a été observé en train de plier lui-même le bulletin de vote et de le placer à l’intérieur de l’enveloppe, bien qu’il ait été informé que ce qu’il faisait était une violation.

Au cours de l’après-midi, davantage de problèmes logistiques ont été enregistrés dans la gestion du processus électoral, notamment par les organes de certains bureaux de vote.

L’absence du chef de bureau de vote a également été enregistrée dans plusieurs bureaux de vote, et le processus de vote s’est malgré tout poursuivi.

Après la fermeture des bureaux de vote jusqu’à huit heures du soir, cinq observateurs ont été empêchés d’assister au dépouillement à l’intérieur des bureaux de vote et à la commission d’inscription primaire à Beyrouth.