SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Diminution du prix des carburants

Aujourd’hui, vendredi, le ministère de l’énergie et de l’eau a publié un nouveau tableau des prix des carburants, et il se présente comme suit :

– Eseence 95 octane : 552 000 livres libanaises (une baisse de 16 000 livres libanaises).

– Essence 98 octane : 564 000 livres libanaises (une baisse de 16 000 livres libanaises).

– Diesel (gazole) : 637 000 livres libanaises (une baisse de 21 0000 livres libanaises).

– Gaz : 312 000 livres libanaises (une baisse de 8 000 livres libanaises).

D’autre part, une source officielle à la Banque du Liban a confirmé à « An-Nahar » que le mécanisme de calcul des prix du carburant est toujours le même et inchangé, et qu’il n’y a pas de crise des carburants qui se présente actuellement au Liban.

Le Liban souffre d’une crise majeure des carburants, car les prix des carburants sont aux niveaux les plus élevés dans le monde arabe, et sont modifiés deux fois par semaine, à la lumière des fluctuations du marché pétrolier et des prix du dollar américain.

Dans une décision qui a surpris les marchés, la Banque du Liban a décidé de demander aux importateurs de carburant et aux propriétaires de stations-service au Liban d’obtenir 15% du prix d’importation de l’essence « en dollars en espèces » du marché noir, cette question ayant provoqué une nouvelle hausse des prix de l’essence dans le pays. Ces deux derniers jours, les boulangeries se sont transformées en arènes de combats et ont été le théâtre de fusillades en raison du rationnement sévère des opérations de production de pain dans le pays.