SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Directeur régional du Moyen Orient: La mission a pour but d’apprendre davantage sur les réformes

Le Premier ministre Najib Mikati a présidé une réunion consacrée à la discussion des projets de la Banque mondiale avec le Liban, à laquelle ont participé une délégation de la Banque mondiale dirigée par le directeur régional du Moyen-Orient et les membres du directeur de la stratégie et des opérations pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Stefan Coperley, le directeur du secteur macroéconomique du commerce et de l’investissement, Marcelo Estevao, le directeur régional pour le développement équilibré du secteur financier et des institutions, Nader Mohammed, le directeur du département du développement durable au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Ayat Suleiman, en présence du député Nicolas Nahas, Et les conseillers du président Mikati Samir Daher et Ziad Mikati.

Au cours de la réunion, les réalités de l’économie au Liban, les domaines de coopération et d’assistance technique que la Banque peut fournir au Liban en ce qui concerne le secteur financier et bancaire, les infrastructures, en particulier l’électricité, l’eau et l’environnement.

Après la réunion le directeur a annoncé : » Une mission de la Banque mondiale est en visite au Liban et comprend des gestionnaires responsables du développement, de l’environnement et du changement climatique, ainsi que du secteur économique et commercial au Liban pour en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’économie libanaise, préparer un plan de relance financière et comment développer d’autres réformes structurelles en matière d’électricité et d’eau.
Le Liban doit donner la priorité à la finalisation du document de réforme avec les parties concernées pour parvenir à son approbation et à son adoption, et j’ai également informé le Premier Ministre que nous voulons voir l’adoption d’un plan d’électricité dès que possible parce que c’est une condition préalable pour la Banque mondiale afin d’assurer le financement du secteur de l’électricité. »

Le président Mikati a prononcé un discours dans lequel il a parlé de l’importance de la transformation numérique dans la lutte contre la corruption dans les départements et de son importance pour réaliser les aspirations des jeunes au Liban et dans la région.
Il a déclaré « Le gouvernement travaille par l’intermédiaire d’un comité ministériel pour adopter la stratégie nationale de transformation numérique dans les administrations publiques ».

S’exprimant également lors de la conférence, le ministre d’État au Développement administratif, Najla Askar, qui a expliqué « le travail du ministère d’État au Développement administratif pour approuver et mettre en œuvre une stratégie nationale de transformation numérique réfutant tous ses principes, soulignant qu’elle se concentre principalement sur le confort du peuple libanais, en tant que pierre angulaire de tout progrès, le fait que la transformation numérique constitue le principal couloir de la réforme de l’administration publique et son adoption conduira inévitablement à une amélioration immédiate de la vie des citoyens en fournissant des services électroniques rapides et transparents qui leur éviteront de passer par des canaux réguliers qui Malheureusement, la corruption continue de se répandre.  »

Elle a souligné que « la coopération technique entre pays amis et frères doit être faite, en particulier après que le monde soit devenu un petit village proposé dans ce contexte pour établir une plateforme commune pour une académie numérique afin de développer des compétences dans les pays participant à cette plateforme pour partager des expériences réussies et des expériences dans les domaines des TIC ».