SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

« EDL »: Le problème n’est pas seulement un problème de carburant

Des sources de l’Electricité du Liban ont déclaré que « si la Banque du Liban ouvre l’accréditation pour le navire à gazole, ancré devant l’usine de Deir Ammar, alors il devient possible de commencer immédiatement à décharger la charge du navire, et d’augmenter les heures d’alimentation. »

Les sources dans une interview à LBCI ont exprimé leurs etonnement de « La tergiversation de la Banque du Liban dans l’ouverture du crédit, qui fait partie de l’octroi de 200 millions de dollars approuvé par la Banque du Liban et qui a obtenu un agrément exceptionnel,sachant que le reste de cette somme ne suffit que pour acheter un autre navire Gasoil et un navire Fioul. »

Les sources d’Electricité du Liban ont confirmé que « le problème n’est pas seulement un problème de carburant pour les usines, mais plutot ellles ont besoin de pièces de rechange, d’entretien et de produits chimiques pour le fonctionnement, et cela ne sera pas disponible si les dollars ne sont pas fourni par la Banque du Liban.