SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

EDL sur les bruits forts dans l’usine de Zouk : une procédure technique qui se répète

L’Electricité du Liban a publié un communiqué, notant que « la société, malgré les conditions techniques, financières et monétaires difficiles auxquelles elle est confrontée, qui exige qu’il y ait une production d’énergie allant jusqu’à 1 000 mégawatts sur le réseau de transport pour assurer la stabilité de ce réseau, tente de connecter un groupe de A partiel à la centrale thermique de Zouk jusqu’à 90 mégawatts, dans des conditions techniques très difficiles, afin de sécuriser les installations de base de l’État libanais.

Après plusieurs tentatives de connexion du premier groupe à 22h50 hier sur le réseau et lors du début de remontée avec la charge, les vannes de la turbine ont mal fonctionné, ce qui a conduit à leur interruption.

Ceci conduit à une brusque montée en pression dans la chaudière et donc à l’ouverture des soupapes de sécurité Soupape de sûrete pour évacuer la surpression dans la chaudière, ce qui conduit à l’émission de ces bruits.

C’est une chose normale qui peut arriver lorsque vous commencez à faire tourner l’un des groupes, et il est arrivé que cela se produise la nuit, ce qui a conduit à l’entendre de manière retentissante, et donc l’EDL rassure les citoyens qu’il s’agit d’une procédure technique qui se produit à plusieurs reprises et n’implique rien d’aucune sorte de danger.