SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Eid Al-Adha sera dans le noir…

Contrairement à ce qui est rapporté selon lequel la crise de l’électricité alternative a été résolue pour sécuriser le courant pendant les vacances, il semble que les Libanais passeront les vacances « dans le noir ».

L’électricité de l’État n’est pas négociable, tandis que les groupes électrogènes sont incapables de produire de l’énergie compte tenu de la pénurie de diesel, en raison du retard dans l’ouverture des crédits aux entreprises importatrices de carburant.

Malgré l’annonce de la livraison de quantités de diesel aux groupes électrogènes pour leur permettre de fonctionner pendant l’Aïd al-Adha, le chef de l’association des groupes électrogènes privés, Abdo Saadeh, a confirmé à la « Centrale » que « la crise n’est pas résolue », notant que « à la fin de la semaine dernière nous avons lancé un cri, par lequel nous avons lancé un appel aux chefs pour qu’ils fournissent les générateurs. Balmazot des raffineries afin que la fête ne se passe pas dans le noir ».

En effet, 6 millions et demi de litres de la substance ont été distribués vendredi et samedi derniers, avec 4 millions de litres supplémentaires à distribuer aujourd’hui aux entreprises et commerçants.

Cependant, le marché est vide de marchandises, et les réservoirs des générateurs sont toujours vides, et nous appelons les médias et les forces de sécurité à les inspecter pour s’assurer que, et nous exigeons que nous fournissions un manifeste détaillé des quantités livrées, précisant les régions et les propriétaires des générateurs avec des noms.

Saadeh a également expliqué que « parler de fournir des raffineries de diesel aux générateurs pour fournir de l’énergie pendant les vacances est injuste car cela nous met en confrontation avec les abonnés.

Nous examinons les générateurs dans diverses régions pour voir s’ils ont reçu du diesel. »

Il a souligné que « la quantité totale livrée est d’environ 10 millions de litres, alors que le besoin du marché dans les 24 heures, et compte tenu du rationnement actuel, se situe entre 10 et 15 millions, ce qui signifie que les quantités distribuées sont suffisantes pour assurer une journée, et cela s’il atteint les propriétaires de générateurs, alors que la fête s’étend sur trois jours.

Saadeh a conclu: « Nous avions appelé à une table ronde pour établir une solution, y compris l’assemblée, le ministère de l’Énergie, les raffineries et toutes les sociétés importatrices de pétrole, pour diviser les rôles et les responsabilités. »

Il a ajouté : « Toutes les entreprises importatrices doivent distribuer du diesel, pas une partie de celui-ci, et nous attendons ce qui résultera de la rencontre du président Michel Aoun et du ministre par intérim de l’énergie et de l’eau Raymond Ghajar si la question du diesel et des groupes électrogènes est discutée, en espérant que le problème sera résolu, même temporairement. »

Il a demandé : « Le ministre de l’Énergie confirme que les réservoirs des sociétés importatrices sont pleins de diesel, alors pourquoi ne pas distribuer le matériel ?

    la source :
  • Almarkazia