SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

En images – une explosion dans le bureau d’un avocat qui travaillait sur le dossier du port

Lundi après-midi, une explosion s’est produite dans le bureau de l’avocat Sakher Al-Hashem, causant de gros dégâts au bureau. Un objet explosif a explosé dans le bureau de l’avocat Sakher Al-Hashem, à Furn Al-Chebbak, et l’explosion a causé d’importants dégâts au bureau.

Les forces de sécurité se sont immédiatement rendues sur le lieu de l' »explosion » et ont commencé à enquêter pour en découvrir le but. Après l’accident, Al-Hashem a inspecté les dégâts dans son bureau. Dans une interview télévisée, il a déclaré : « Nous espérons que l’explosion ne sera pas un message concernant l’enquête autour du port de Beyrouth ».

Al-Hashem a décrit l’explosion comme « très énorme », et a espéré « qu’elle ne sera pas un message pour nous. Je travaille sur de gros dossiers, dont celui du port de Beyrouth, mais je travaille dans le droit, pas dans la politique. »

L’avocat Sakher Al-Hashem affirme que « des experts en preuves criminelles et en explosifs travaillent sur l’enquête et l’inspection du lieu », notant dans le même temps que « l’explosion s’est produite du côté d’un appartement abandonné, et dans cette partie, nous n’utilisons pas de bouteille de gaz, et son électricité a été coupée. Par conséquent, il n’y a pas de raison claire pour la nature de ce qui s’est passé ». Al-Hashem a souligné que « tous les employés et collègues n’ont subi aucun dommage physique », espérant que « l’explosion n’est pas un message à caractère préventif. »

Il convient de noter qu’Al-Hashem fait partie des avocats qui traitent des dossiers sensibles, à commencer par le dossier du crime de l’explosion du port de Beyrouth, dans lequel il est chargé de défendre à la fois le chef du comité temporaire pour la gestion et l’investissement du port de Beyrouth, Hassan Koraytem, et le chef du département de la sécurité et de la sûreté du port, Muhammad Ziyad Al-Awf, qui sont arrêtés et accusés dans le crime de l’explosion du port.

Aussi, parmi les autres dossiers auxquels Al-Hashem a participé, celui de l’homme d’affaires libano-franco-brésilien Carlos Ghosn. Mais avant cela, il a également été l’agent de l’ancien ministre Michel Samaha, qui a été pris pour faire passer des explosifs dans sa voiture de la Syrie à Beyrouth, afin d’entraîner le pays dans des conflits sécuritaires, confessionnels et sectaires. Avant cela, Al-Hashem était également l’agent de l’ancienne Sécurité générale, l’actuel député Jamil Al-Sayed, qui a été arrêté avec 3 autres officiers après l’assassinat du Premier ministre Rafic Hariri en 2005.

Une explosion dans le bureau de l’avocat Sakher Al-Hashem

Une explosion dans le bureau de l’avocat Sakher Al-Hashem

Une explosion dans le bureau de l’avocat Sakher Al-Hashem