SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Entre Al Feter et Adha … « Une controverse » entre Salim Aoun et Alloush

« Eid al-Adha ne passera pas cette année sans sacrifices politiques », a déclaré Salim Aoun, membre du bloc « Liban fort », sur Twitter. Dieu est grand, et seul le droit aura raison.

Il a poursuivi en disant: « Beaucoup de compréhension ou de hâte qui veut présenter des sacrifices politiques sur l’Aïd al-Fitr et ne veut pas attendre deux mois pour l’Aïd al-Adha, nous chantons sur sa main, et nous sommes pressés plus que lui. La haine et la stupidité quand ils se rencontrent, ils font des merveilles. Ô pitié de Dieu, pas de jubilation.

Mustapha Alloush, vice-président du Mouvement Al-mustaqbal, a répondu sur Twitter à Aoun: « Les partisans du prince héritier Al-Aouni parlent avec une célébration stupide de la victime du eid et ils ont manqué leurs palais culturels que le prochain eid est Al-Feter, et il était préférable de célébrer la résurrection du Liban avec un gouvernement de sauvetage. « En conséquence, je ressemble à des fêtards isis qui soulèvent les signes de victoire sur les ruines des patries et sur les restes de personnes innocentes. »

    la source :
  • MTV Lebanon