SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Est-ce-que le Liban est en face d’une une nouvelle crise du pain ?

« Le cri a résonné, mais pas de façon permanente », a déclaré Ali Ibrahim, capitaine des propriétaires du four.

Il a déclaré dans une interview à la radio « Il y a beaucoup d’obstacles à la sécurisation de l’essence et nous avons pris une quantité qui suffit pour une seule semaine mais réellement il doit être sécurisée pendant au moins un mois et ils ne nous ont pas donné plus ».

Il a ajouté « Soutenir l’essence jusqu’à la fin du mois de septembre et rassurer les citoyens, mais l’augmentation est incomplète pour les propriétaires de fours et l’eau, plus important que le pain maintenant ».
En revanche, les fours, à leur tour, souffrent d’une crise de pénurie d’essence, le matériau nécessaire pour faire fonctionner les générateurs pendant les heures de rationnement.
Bien que le ministère de l’Énergie ait sécurisé les cartes qui lui donnent droit à l’essence pour l’industrie de la boulangerie, les lignes de production dans les fours sont multiples et nécessitent plus de matériel.