SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2021, Friday |

L’Établissements d’enseignement privés: nous refusons de répéter la promotion automatique pour tout le monde

La Fédération des établissements d’enseignement privés au Liban a appelé à accélérer l’identification des mécanismes détaillés pour la conduite du certificat intermédiaire cette année dans les écoles, afin que ce qui est nécessaire pour le succès de cette étape puisse être préparé.

Dans la déclaration du syndicat:

L’Union des établissements d’enseignement privés au Liban a suivi ses réunions périodiques pour discuter des affaires courantes de l’éducation et a publié la déclaration suivante:

Premièrement: L’Union apprécie les attitudes positives et flexibles adoptées par de nombreux établissements d’enseignement, soit en retournant à l’enseignement mixte, soit en poursuivant l’enseignement à distance (selon les circonstances de chaque établissement), et le sérieux visant à préparer les certificats officiels et à suivre sur les étudiants pour terminer l’année scolaire et d’autres avantages éducatifs, en adhérant au protocole de santé et en tenant compte des circonstances particulières des étudiants.

Deuxièmement: L’Union salue la coopération fructueuse entre les membres de la famille éducative, y compris les parents, les enseignants, les élèves et les administrations scolaires, et considère que l’étape actuelle nécessite davantage de coopération et d’intégration pour surmonter la crise actuelle que notre pays, le Liban, est traverser et atteindre les nobles objectifs éducatifs. Et souligne l’importance d’une coopération et d’une coordination continues avec le Ministère de l’éducation et le Centre éducatif pour la recherche et le développement et d’autres autorités compétentes.

Troisièmement: La Fédération réitère son affirmation de la nécessité de procéder à des examens officiels, appréciant l’insistance de Son Excellence le Ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur à cet égard, par souci de Son Excellence et de nous dans l’intérêt national et afin de préserver la réputation éducative de la nation et éviter les déclarations répétées.

Quatrièmement: lorsque certains obstacles ou obstacles surgissent dans certains établissements d’enseignement privés ou officiels, la Fédération appelle les responsables à concevoir des solutions pour préserver les droits de chacun, notamment en termes de respect des lois et d’accomplissement des devoirs nécessaires pour sauver l’année scolaire, y compris la réalisation d’examens officiels lors de sa session ordinaire en deux phases, conformément aux détails dont les fonctionnaires ont eu connaissance.

Cinquièmement: L’Union appelle le ministère de l’Éducation, dans les meilleurs délais, à annoncer les mécanismes détaillés de conduite du certificat intermédiaire, conformément à ce qui a été indiqué dans la décision de Son Excellence le ministre de l’Éducation en ce qui concerne sa conduite cette année en écoles, afin de préparer ce qui est nécessaire à la réussite de cette étape.

Sixièmement: L’Union apprécie la diligence de nombreux établissements d’enseignement des secteurs privé et public pour suivre la formation des étudiants et garantir les exigences de l’enseignement à distance et ses divers fardeaux, saluant les efforts des membres des organes administratifs et éducatifs afin de préserver le niveau d’éducation au Liban. Par conséquent, et contrairement à certaines voix qui pleurent l’année scolaire, nous exhortons le ministre de l’Éducation à approuver les résultats scolaires dans la promotion des élèves dans les classes de transition, comme annoncé lors de sa dernière conférence de presse, et nous rejetons également la promotion automatique répétée pour tous. Mais si certaines institutions des secteurs public et privé ne sont pas en mesure de délivrer des résultats scolaires, nous demandons au ministère de l’Éducation de prendre des décisions flexibles qui prennent en compte les conditions de ces écoles et lui permettent d’organiser des examens et de délivrer des résultats.

Huitième: Le syndicat garde ses sessions ouvertes